Jeux de rôles par Forum Index du Forum
 
 
 
Jeux de rôles par Forum Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Des temps agités
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeux de rôles par Forum Index du Forum -> Donjons et dragons 3.5 -> Campagnes et scénarii -> Campagne de la Crise du Fer
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Romain
Maître du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2014
Messages: 188
Localisation: Gabon
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 16:25 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant


Fin du mois de Tarsakh, 1368

La côte des épées, et plus particulièrement la zone d'influence de la porte de Baldur, subit actuellement d'importants troubles. La nation voisine d'Amn, principale (presque exclusive) pourvoyeuse de fer, fournit le minerai en quantité insuffisante. De plus ce dernier est souvent friable. Certaines rumeurs courent comme quoi ce sabotage serait volontaire en préparation d'une guerre. Pour ne rien arranger les nombreux bandits qui arpentent la région rendent les voyages difficiles. Les convois de voyageurs sont régulièrement attaqués par cequi ressemble de plus en plus à un large groupe organisé de bandits. Le fer a gagné en valeur, ce qui fait que les convois d’approvisionnement sont également attaqués ce qui rend le métal plus rare et précieux encore. Les temps sont troublés donc...

**********************************

Jex

Jex avait réussi à dépasser son appréhension du monde inconnu des humains. Il faut dire qu'il savait secouer ses tripes quand nécessaire. Et l'occasion de revoir un vieil ami combiné à l'opportunité de découvrir le vaste monde des humains étaient des motivations suffisantes. En partant de la porte de Baldur et avec les troubles qui agitaient la côte des épées avec la recrudescence des attaques de bandits le nain avait opté pour la sécurité en voyageant avec une caravane particulièrement bien gardée. Le groupe de mercenaire qui surveillaient le convoi travaillait pour un nain en plus. On les appelait « les haches de Kagain ». Mais leur chef était resté à Beregost, la destination du convoi. 10 cavaliers plus 2 gardes par chariot. Pour un total de 24 hommes armés. Même si celui qui gardait le chariot ne payait pas de mine avec sa petite taille. Même si il avait l'air solide dans son genre. La caravane venait de s'arrêter... L'occasion de se soulager la vessie.

&Lanatves

« Boite de conserve »... Dans un rêve très perturbant un hobbit s'était présenté comme Jycé le Vent D'Amn . Dans une armure brillante comme le soleil il dispensait à notre héros des leçons en tout genre sur la vie...


- « Tu vois p'tit gars ça c'est une boite de conserve... ça existe pas encore mais c'est de la viande qu'on met dans une boite de métal... Parce que tu vois le métal quand c'est bien fermé ça protège même de l'air, même du temps ! En fait la boite de conserve c'est l 'étape ultime de la vie... Mais tu dois faire gaffe parce que quand j'ouvre la conserve je trouve la viande. Et nous on est pareil sans l'armure, que de la viande. Eh ouais... Mais moi je dors avec en général... Tu peux tout faire avec une armure. regarde»

Aussitôt Vent D'Amn exécuta un impressionnant et puissant grand écart vertical sans même que l'armure dorée ne crisse. (et sans que ses articulations ne claquent mais n'essayez pas ça chez vous les enfants !)

- « Mon secret c'est que je porte pas l'amure.. Je suis l'armure... La conserve ne se déguise pas en conserve. La conserve ne ment pas tu vois.. franche comme l'acier. Elle est née conserve, elle vit conserve, elle meurt conserve. Alors si tu veux te transcender p'tit gars fait comme moi... pense Conserve ! »

le discours et les attitudes de Jycé pouvait sembler ridicule mais il avait le charisme certain de ceux qui, à force d'efforts, s'étaient forgés eux même au delà de leurs limites. Il devait savoir de quoi il parlait... Et même si ce n'était qu'un rêve il avait semblé si vrai...


Mais pour l'heure le hin avait une forte envie de pisser. La caravane avait fait une petite halte.. ça tombait bien. Il n'y avait pas d'autre arrêt avant l'auberge du « Bras amical »





**********************
Quelques jours plus tôt, Sissuit

Ils l'avaient retrouvé. Il les avait entendu dire qu'ils retrouvaient n'importe qui. Mais si loin? Comment avaient-ils fait? C'est vrai qu'il était remarquable tant par son allure que par son aspect. Ou bien était-ce une leçon de son dieu pour lui dire qu'il n'avait pas voyagé assez loin?


-" C'est comme ça c'est comme ça."

Lui disait l'homme aux cheveux ébouriffés assis en face de lui.


-"C'est comme çaaaaa..."

Un homme visiblement friand des intonations de sa voix doucereuse et un peu dérangé manifestement.


-"Huhuhu."

Complètement dérangé en fait... Manifestement un magicien ou un truc du genre. Habillé de vert et noir il jaugeait la morphologie impressionnante du sang mêlé en grignotant sa pomme à la manière d'un castor.


- « Je me rappelle de toi tu sais ? Je t'avais apperçu deux ou trois fois autour de Mer de Lune. Un brave garçon... Je t'ai apprécié dès le début. Tu avais déjà des os solides. Je suis sur que tu as des os solides. »

La belle affaire. Sissuit lui ne se rappelait pas du tout ce malade. Il en avait déjà vu pas mal même si celui là était gratiné... Et puis c'était quoi cette appréciation bizarre sur ses os ? Oh et comment « ils » l'avaient retrouvé par tous les dieux ? L'homme ne semblait pas agressif. De toutes façons l'auberge de la lame et des étoiles, coquette petite auberge d'artistes voyageurs,n'était pas l'endroit pour les esclandres.


- « Le réseau noir est partout.... c'est assez pe-perturbant au début. Tu as voulu partir... ce n'est pas grave... On ne renie pas un enfant pour une petite fugue...  ET puis moi même je n'aime pas faire du mal aux gens que j'apprécie... À part ma défunte maman... Je crois... Oohoooeuuu je me demande.»

Par Shaundakul est-ce que cette conversation pouvait mener à quoi que ce soit de bon ? Toujours est t'il que la présence de cet agent du Zentharim activait des réminiscences des servitudes passés. Sissuit s'en sentait presque infantilisé. Les choses avaient-elles vraiment changé ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 11 Nov - 16:25 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ramon
Forban de la sémantique

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2010
Messages: 508
Localisation: Mulhouse
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 19:42 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

* *Un petit homme s’était invité à la table de Sissuit et l’accablait de ses péroraisons. Le géant fronçait les sourcils ayant bien du mal à nouer les fils du discours du bavard et, pour tout dire, de sa propre histoire.

Pour lui les choses étaient simples, il était né en quelque sorte avec la révélation de Shaundakul. Auparavant, il n’avait pour ainsi dire pas existé puisque jamais été en mesure d’exercer sa volonté.
Aussi, sans même affecter quoi que ce soit, le foutriquet lui parlait de choses qui ne le concernaient pas, qui n’existaient pas.

A certains moments, ce fou parlant le regardait comme une invite pour une réponse. Sissuit se crispa les mains l’une dans l’autre, gigantesques têtes de marteau qui auraient facilement rectifié le portrait de son interlocuteur.

Il ne savait pas répondre à ce genre de choses !
Peut-être était-ce pour cela que son Mentor avait insisté pour qu’il découvre une grande cité alors qu’il était simplement avide de grands espaces. Fébrilement il chercha, sa respiration s’accéléra soulevant le vaste coffre de sa poitrine. *

Et les tiens sont-ils solides *Non cette réponse était mâtinée de violence qui semblait prématurée.*
Jamais, jamais je ne remettrai ma tenue de prisonnier, *de pauvres hardes avec lesquelles ils cherchaient le métal. Non plus, il était au delà.

Finalement une réponse lui échappa, il la débita d’une voix basse, monocorde où se décelait un peu de tension.*

– Je ne comprends pas ce que tu dis. Je sers maintenant le chevaucheur des vents. Je dois voyager.
Revenir en haut
Arthur
Personnage Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2014
Messages: 86
Localisation: Meyzieu, Rhône, Rhône-Alpes, France
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 01:58 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

Jex découvrait le monde avec des yeux d'enfants. Il avait déjà fait des patrouilles en extérieur et connaissait par conséquent les alentours d'Iltkazar, mais sur la route qui le conduisait à Châteausuif, il put constater que les toutes les régions ne se ressemblent pas. Sur une carte, tout est de la couleur du parchemin, mais en vrai, il y a tellement plus de couleurs.
Après bientôt un mois de voyage, Jex ne s'était pas encore habitué à ne rien avoir au-dessus de la tête. Et après avoir croisé des nains vivant à la surface (des surfaciens comme ils étaient appelés dans le Royaume de Mithral, mais le terme lui semblait un peu trop péjoratif pour pouvoir l'utiliser sans risque) et avoir vu que beaucoup ne se découvrait que rarement, il se dit que ça devait être dans la nature nanesque.
Il fit l'expérience de la foule dans une ville majoritairement peuplée d'humains : une horreur. Et apprendre que pour les autres races, les nains étaient soit des bourrins, soit des mineurs, soit des ivrognes le peina grandement.
Mais dans l'ensemble, ce voyage était une bonne chose, parcourir le monde ne pourrait que l'approcher d'une occasion de mettre la main sur des savoirs nouveaux ou oubliés.

Enfin pour l'instant , il explorait le tronc d'un arbre avec le contenu de sa vessie pendant un arrêt de la caravane, rien de très passionnant mais ça fait du bien.
Revenir en haut
Erwan
Troll docteur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 1 536
Localisation: Normandie
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 14:11 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

*Après des heures interminables à veiller sur le chariot qui lui avait été assigné, Lanatves fut ravi de pouvoir enfin se soulager. En bon garde, il attendit que l'autre garde, qui s'était précipité vers le premier arbre venu, ait fini son affaire avant d'y aller à son tour. Tout en arrosant copieusement un arbre, il repensait à cet étrange rêve qu'il avait fait. Qui pouvait bien être ce gars? Il lui avait semblé si réel que, malgré son allusion à un procédé de conservation des aliments dans le métal, le guerrier avait la certitude qu'il le connaissait.

Une fois sa petite affaire finie, Lanatves en profita pour faire quelques étirements et retourna à son poste pour continuer son travail. Il vérifiait également que tout son matériel était prêt pour une attaque. Il n'avait peut être pas une armure rutilante qui flashait mais cela n'avait que peu d'importance. Si son équipement était préparé et entretenu comme il fallait, n'importe quel malandrin pouvait surgir, il saurait faire son travail efficacement.*
Revenir en haut
Romain
Maître du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2014
Messages: 188
Localisation: Gabon
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Nov - 10:16 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

Sissuit

*Le magicien bien qu'un peu plus grand que la norme, faisait certes pâle mesure comparé au massif colosse avec qui il discourait pourtant sans angoisse. Sissuit avait bien changé depuis sa révélation. Plus sûr de lui, plus fort de caractère.*

- «  Mais tu as une dette envers nous. Qui t'a élevé, éduqué, nourri ? Et toi qui part comme ça. Tss tss... Mais on ne compte pas te couper les ailes ou te contraindre à notre service. Non non... Juste une petite mission de rien du tout et tu seras même te considérer comme un ami du réseau noir. »

*Il s'arrêta deux secondes pour songer à ce qu'avait répondu Sissuit.*

- «  Et puis tu veux voir du pays et balader tes os si j'ai bien interprété ta dévotion à Shaudakul? »

*encore cette allusion aux os... Rien d'agressif ou de menaçant mais bon ça virait à la fixette... En gros le décoiffé proposait au géant de servir le Zentharim encore le temps d'une mission pour gagner la tranquillité et l'amitié du réseau. Dans l'absolu et si ça « bougeait » réellement Shaundakul pouvait apprécier. Le problème était plus dans la nature de l'employeur. Le Zentharim avait souvent des intentions douteuses... pas toujours.. Mais souvent.*



*******

Jex et Latnaves :

*Le petit voyageur et le très petit garde avaient raté l'occasion de sympathiser fraternellement dans une ambiance virile auprès d'un arbre à pisser. Le hin finit vite son affaire. Ils se remirent donc en route.

Jex n'était pas mal installé si ce n'est l'invraisemblable bric-à-brac entassé dans on chariot en plus des deux gardes et de trois malpropres paysans nommés Gaspard, Balthazar et Justin qui avaient tant bien que mal réussi à payer leur voyage.

La caravane avançait paisiblement à travers la route parfois mal dégagée. Loin des fermes qui entouraient les alentours de la Porte de Baldur la voie était fréquemment cernée par des bois épais.

L'autre garde du chariot, un grand gaillard, s'approcha de Lanatves un rire goguenard aux lèvres.*

- «  Hé tu sais ce qui est bien quand on est une demie portion de moins d'un mètre ? »

*Une volée de flèches fut la réponse. Elles passèrent au dessus du hin mais ne manquèrent pas le grand homme qui s'écroula dans un gargouillis immonde. Une bonne partie des gardes furent également atteints par des flèches. Elles pleuvaient comme euh... comme la pluie. Elles percèrent les bâches des chariots et emportèrent prestement les trois paysans voisins de Jex. Aussi vite morts que présentés. Jex s'en sorti par chance intact. Il faut dire que le bazar avait participé à sa protection. Un vrai carnage.

Rapidement les gardes survivants empoignèrent leurs arcs ou autre pour répondre à l'assaut. Rapidement ce fut le désordre.

Le hin avait repéré les 6 hommes qui avaient visé leur chariot. 2 d'entre eux furent abattus par d'autres gardes dans le chaos de la bataille. Les 4 autres archers étaient toujours à porté de vue, à une trentaine de mètre.*

----------

round de surprise (en cinématique pas de soucis pas de blessure)
bandits
init :

gardes : 19
Latnaves : 15
Jex : 14
bandits : 7
Revenir en haut
Erwan
Troll docteur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 1 536
Localisation: Normandie
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Nov - 11:56 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

*Lanatves n'était pas du genre soupe au lait mais la remarque du grand garde avait réussit à l'irriter. Il allait répliquer par une remarque bien sentie sur le rapport entre la taille et l'intelligence, mais une flèche s'occupa de clouer le bec à cet abruti. Étouffant un juron, il se rendit compte que l'attaque avait également eu les trois paysans qu'il était censé protéger. Profondément énervé de n'avoir pu remplir son rôle, il remarqua que le nain avait par miracle échappé à la première salve. Il s'adressa alors au miraculé sur un ton pressé : *

-Toi, le nain, occupe toi de cette grande perche. S'il est pas mort essaie de stabiliser son état!

*Avisant les alentours, il repéra les quatre archers restants et leur cria dessus:*

-Hey les tapettes à l'arc! J'vous prend à quatre contre un et j'vous met une branlée!

*Après cet élan poétique, le jeune guerrier fonça dans leur direction, bouclier en avant pour parer au mieux les flèches. Il devait s'en rapprocher un maximum afin qu'ils arrêtent au plus vite de canarder les chariots.*


[HRP]Cours vers les quatre archers (et combine cette course avec un combat sur la défensive si c'est permis par les règles)[/HRP]
Revenir en haut
Arthur
Personnage Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2014
Messages: 86
Localisation: Meyzieu, Rhône, Rhône-Alpes, France
Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Nov - 12:27 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

Jex discutait avec ses compagnons de chariot, trois gaillards représentant l'essentiel de la classe travailleuse, des paysans. Leur culture laissait franchement à désirer mais ils n'étaient pas antipathiques. L'érudit leur racontait un passage épique de l'histoire de Kraz Hachedor.

-... et ensuite, il brandit la hache de son frère grièvement blessé et - Balth si tu peux éviter de te curer le nez pendant que je parle, c'est franchement déconcertant- et il l'abattit tellement fort sur la tête de l'orque qu'il sépara Toril en plusieurs éclats. Et c'est en voulant la recoller que les dieux ont mis un peu trop de mortier et ont formé les montagnes. Enfin c'est ce que raconte cette histoire mais il y a des récits antérieurs à la date de celui-ci qui font déjà état de montagnes et autres reliefs, c'est juste une exagération pour rendre plus...

Un sifflement suivi d'une série de toctoctoc interrompit sa phrase. La toile du chariot était déchirée ça et là, et les interlocuteurs de Jex avait trouvé le moyen d'acquérir un assez grand nombre de flèches en un clignement d'yeux. Fi des plaisanteries, Jex faisait maintenant face à 3 cadavres encore chauds. Il n'aimait pas ça, le convoi était en train de se faire attaquer et des gens étaient morts, lui-même n'avait rien subi par un caprice de la chance. Le plus petit des deux gardes était toujours assis alors que l'autre s'était pris une flèche dans le poitrail, il devait porter une armure de très mauvaise qualité.
Le petit garde lui ordonna de s'occuper de la grande perche, probablement de Monsieur Flèche-qui-dépasse-du torse. Il allait lui répondre qu'il n'était pas un guérisseur et encore moins nécromancien mais le minus était déjà parti au pas de charge. Et un cadavre de plus.
Jex récupéra son arbalète, la chargea et profita de l'abri du chariot pour essayer de descendre l'une des "tapettes à l'arc".
Revenir en haut
Ramon
Forban de la sémantique

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2010
Messages: 508
Localisation: Mulhouse
Masculin

MessagePosté le: Ven 14 Nov - 00:56 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

*Sissuit tâchait de réfléchir. Il n'était pas idiot et avait même appris à lire en un temps record avec le Marcheur du vent. Mais cet homme, un magicien, était particulièrement vif...

En tout cas il savait ce qu'il voulait ce qui lui conférait un avantage sur le demi-Orque qui guettait certes l'occasion de se remettre en route, mais pas au prix de l'aliénation d'une liberté à peine entraperçue.

Différentes mimiques s'inscrivirent sur son visage olivâtre tandis qu'il pesait le pour et le contre. Au bout d'un temps qui pouvait paraitre long pour un mage agité, il déclara résolu : *

– Pourquoi pas ? Si c'est quelque chose qui n'offense pas la Main secourable... Dis m'en plus, Magicien.

* Il n'était pas peu fier de cette réponse pleine de détermination et néanmoins circonstanciée. Sa vivacité d'esprit croissait de jour en jour et la sagesse le pénétrait aussi sûrement que sa lame un thorax mal protégé. Il se redressa pour profiter de l'effet de ces fortes paroles sur le zhent, mais les gémissements outragés du dossier de sa chaise le rappelèrent à plus de retenue. *
Revenir en haut
Romain
Maître du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2014
Messages: 188
Localisation: Gabon
Masculin

MessagePosté le: Ven 14 Nov - 17:46 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

Jex et Lanatves
Jet de chaos de bataille
1: allié en moins ou ennemi supplémentaire
2: ennemi supplémentaire
3: « balle perdue » sur PJ
4: séparés (avantage ennemi)
5: séparés (avantage PJ)
6: « balle perdue » sur ennemi
7: ennemi en moins ou allié supplémentaire
8: allié supplémentaire

Jex (jet de chaos de bataille: 8 )

*Délaissant le garde , Jex choisit d'aider à repousser l'assaut. Il se positionna au mieux pour avoir un bon angle de tir tout en utilisant le chariot à l’arrêt comme abri. Une rescapée du chariot de derrière couru se mettre à son coté. Un homme grand, de belle allure et à la chemise ouverte sur ses poils s'empressa de se mettre à son coté. Il avait une coiffure de bellâtre et un bouc soigné.*

« Je m'appelle Eldoth, ami barbu... Tâchons donc de sauver nos vies ! »

* Et d'armer son arc pour guetter de l'autre coté d'éventuels arrivants. Murmurant un : « j'veux pas mourir » entre ses dents. Jex venait lui de charger son arbalète.*

Lanatves (1) (jet de chaos de bataille: 1 )

Le hin courrait de toutes ses forces pour combler la trentaine de être qui le séparait des « tapettes à l'arc ». Une première salve ricocha sur son armure (2,13,11,13 aux jets), diantre et ils eurent le temps d'en décocher une seconde (13,11,11,6 aux jets) elle aussi couronnée d'aucun succès, heureusement. Le guerrier n'eut même pas à les dévier du bouclier. Mais n'avait même pas encore tout à fait parcouru les trois quart du chemin ! Rapides à décocher les bougres ! Pire encore, une autre « tapette à l'arc » avait rejoint les autres et commençait déjà à attraper une flèche à son carquois. Qu'importe, sauf faux pas ou faute de concentration les flèches de ces ploucs semblaient bien impuissantes à percer la boite de conserve.

( Round 2)
même ordre
sauf que Eldoth a tiré son init et agit juste avant les archers.
Ça donne l'ordre : Lanatves, Jex, Eldoth, les méchants

(1) hrp: je sais pas pour la défensive. Je crois qu'on puisse « courir sur la défensive » ... Pour l'instant ça joue pas. Comme ils utilisent « tir rapide » ils doivent faire 20 pour te toucher même sans ton bonus de dext (course) j'ai compté 4,5m*4 (armure pseudo-intermédiaire)=20m parcouru en course. ils sont à portée de charge

************************
Sissuit

*C'est vrai que la réponse avait de l'allure, elle rappelait en plus au passage le titre et la vocation du dieu marcheur. Cette réponse fit son petit effet sur le Zenth. Assurément l'évolution de Sissuit dépassait tout pronostic pour qui l'avait connu à l'état de semi-bête. Aussi cessa-t’il son babillage quelques reposantes secondes. Sans doute un peu surpris. Puis il se ressaisit.*

- «  Papa Zentharim a accepté d'enquêter pour un certain Berrun Tuemort (ha ! ce nom...), maire de la ville, sur les troubles qui agitent ses mines. Au passage on redore un peu le nom du réseau noir impliqué à tord dans les troubles actuels. On crapahute-hute dans les tunnels et on trouve qui est derrière ça. On le fait couiner. Oh oui couiner couiner... Et on trouve les vrais coupables. »

*Le mage sous-entendait que les troubles avec les bandits (qu'on disait effectivement affiliés au Zentharim) et avec les mines étaient liés. Pour en être sur probablement savait-il plus de choses qu'il n'en révélait.
Une voix à la fois rauque et aiguë (c'est possible avec un coté pinçant) ponctua la dernière phrase de l'homme. *

- « ...Hé ! Une vraie mission de salut public ! »

*La voix appartenait à un halfling protégé d'une armure légère et armé de petites lames. Ce dernier, solide pour une demi-portion (et pire qu'une demi portion comparé au sang mêlé) serrait dans ses bras trois chopes de bière rougeâtre qu'il amenait à la table. *

- « Oh et je vous présente le MECHANT petit Montaron... Une fieffé canaille mais efficace dans son domaine. »

- «  Ouais et la folle en robe... c'est Xzart . »
Revenir en haut
Ramon
Forban de la sémantique

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2010
Messages: 508
Localisation: Mulhouse
Masculin

MessagePosté le: Dim 16 Nov - 20:25 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

* Pour une fois, Sissuit allait répondre rapidement "quelle ville ?" se pouvait-il que le sort le rapprocha des Vaux ?...

Il ne lui fallut que quelques respirations pour se préparer durant lesquelles le magicien continua à soliloquer, mais alors un énergumène coupa court, c’était le cas de le dire, à sa possible répartie.

Il s’agissait d’une drolatique créature. Tout indiquait qu’elle était adulte mais elle avait la taille d’un enfant d’homme de 4 ou 6 ans. Sissuit fronça les sourcils et serra la mâchoire, signe d’une réflexion intense. Il opta, provisoirement, pour un croisement contre nature d’un kobold et d’un humain et dévisagea soupçonneux le magicien.
Avec son mentor, dans le trajet de plusieurs chevauchées qu’ils avaient parcouru, ils avaient combattu un Ourssibou ou quelque chose qui sonnait comme ça et qui était, selon son guide, le fruit des pratiques impies des magiciens.

La chose paraissait aussi malveillante mais beaucoup plus ramassée.

Il fallut plusieurs secondes au géant pour constater que la bière surnuméraire lui était destinée. Il l’engloutit à un rythme nettement supérieur à son débit de parole en profitant pour digérer tout ce que lui avait dit le mage.
Une crise du fer ? Il avait vaguement compris qu’il y avait un tel problème qui focalisait l’attention de tous par ici, mais pas la sienne. Des mines ? Des tunnels ? C’était un peu un retour en arrière pour lui. Il n’avait aucune envie de se retrouver sous terre a fortiori avec des Zhents. D'ailleurs, le vent faisait cruellement défaut en de telles places.

Néanmoins, il continua de jauger la situation avec prudence et résolution, comme toujours. Il se souvint que l’agité l’avait aussi peu ou prou menacé en le reconnaissant comme un échappé et parlant d’une dette avec le zhentarim.
Son premier réflexe, décliner l’offre, était donc à proscrire, car il ne s’agissait pas d’une offre mais d’une exigence.

La différence de taille entre ses deux interlocuteurs était pénalisante : Il serait difficile de leur écraser simultanément la tête l’un contre l’autre. Avec une moue appréciative pour le dénommé Montaron, il considéra qu’en contrepartie il lui serait aisé de prendre le petit comme un bâton pour frapper sur le grand.
Mais ceci, seulement arrivé sur place dans un endroit isolé et calme. Le broyage de têtes à mains nues pouvait contrarier et indisposer les spectateurs les plus délicats, il l’avait maintes fois constaté dans les rixes entre prisonniers. *

– Quelle Ville et quand partons-nous ?

* Cette laconique réponse fut ponctuée d'un bâillement. Inutile de laisser deviner le prodige d'activité cérébrale dont il était capable.*
Revenir en haut
Romain
Maître du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2014
Messages: 188
Localisation: Gabon
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Nov - 14:03 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

Sissuit (plus ou moins réajusté temporellement à la fin du post (qui sait?))

*Les deux Zenths étaient pour sur de compagnie étrange. Au moins le mage Xzart se voulait agréable pour sur et semblait respecter son nouvel « ami »même il était délicat de savoir si ce sentiment était sincère, calculé, ou tout simplement dénaturé par la folie de l'homme.*

- «  Je suis content que tu ais accepté. Un costaud comme toi sera bien utile ! Tu sais que c'est moi qui ait intercédé pour que le Zentharim ne te traque pas ? Oh ! Et puis tu verras,avant d'arriver on va visiter plein de coins ! Les voyages forment la jeunesse ! Hahahaaaa euh... même si papa Xzart ne se rappelle plus de son âge à force de marcher ... Donc on va à Nashkel. C'est au Sud au niveau des chaines de montagnes.»

*Ce qui n'était pas le cas du sieur Montaron. Sans doute aigri par sa petite taille ce dernier passait son temps à menacer tout le monde, Xzart et le demi-orque y compris. À la fin plus personne n'y prêtait attention et ces paroles agressives ne semblaient n'être que fanfaronnade et mauvaise humeur. Sans doute cette petite teigne pensait le sang-mêlé trop bête et trop docile pour lui écraser le nez comme elle le méritait... Xzart au contraire essayait d'arrondir les angles tout en ne cachant pas son mépris pour le hin. Un duo improbable qui avait viré au trio étrange.

Pendant deux longs jours ils restèrent en ville. Fournissant même au semi orque une paillasse et une tunique capuchonnée noire à sa taille (ça existe!) qu'il pouvait choisir de mettre ou non. Xzart trouvant ça trop « Emodarkcool», pour reprendre un de ses absurdes termes inventés, mais n'imposant pas ses goûts au gaillard.


Au départ de la ville Xzart insista également pour que Sissuit transporte au dos un étrange paquet sans jamais l'ouvrir. Le « paquet » n'était pas vraiment lourd (surtout pour le semi-orque) et ne gênait pas tant que ça. Mais il était dur et anguleux et, de fait, un peu inconfortable.

La procession avançait en général ainsi. Le petit gaillard, rapide pour un nabot, ouvrait la marche suivit de Sissuit puis du mage. Qui ponctuait la ballade de commentaires admiratifs sur les oiseaux, les nuages ou la poussière sous ses pieds. S'adressant sous doute à des amis imaginaires. Leur première destination était l'Auberge du Bras Secoureur. Pour ensuite atteindre le bourg Bérégost. Ils passèrent une série de fermes avant d'atteindre des terres plus sauvages parsemées de forêts. Relié à la civilisation seulement par la route.

Au bout d'un moment ils furent assez loin et seuls. Si le demi-orque voulait toujours mettre son plan violent en application le moment était bien choisi... *
Revenir en haut
Ramon
Forban de la sémantique

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juil 2010
Messages: 508
Localisation: Mulhouse
Masculin

MessagePosté le: Lun 17 Nov - 19:46 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

* Docile par habitude et par choix, Sissuit avait subi l'agitation des deux acolytes zhents deux jours durant.
Il tâchait d'observer les compères ainsi que la ville et ses habitants.
Après tout, c'était pour son édification urbaine qu'il était là et le retard (du moins l'interprétait-+il comme tel) dans le départ devait servir à cela.

Le comble fut quand même atteint lorsqu'ils décidèrent, au jour du départ, de le lester d'un objet mystérieux et encombrant. Clairement, sa nouvelle dimension de fidèle de Shaundakul n'était pas prise en compte et il retrouvait sa condition de bête de somme. Il lui semblait bien qu'on manquait de respect au dieu lui-même en le traitant ainsi.

Il n’était pas d’accord mais ne savait comment le manifester. Son avis n’avait jamais compté pour ses gardiens employeurs, et sa corpulence avait fait rapidement que ses compagnons d’infortune n’avaient pas d’opposition très prononcée contre lui.

Il songeait à cela et au mage qui paraissait moins haïssable que le petit homme en parcourant les premières lieues.

Par ailleurs, il le découvrait seulement, les gens ne voyageaient pas en coupant par monts et vaux au risque de se retrouver nez à nez avec des ourssibous, mais sur des routes carrossables et fréquentées avec des haltes civilisées prévues en conséquence. Le monde était d’une complexité qui le désarmait…

Ce soir, par exemple, ne rejoindraient-ils pas l’auberge du Bras Secoureur ? Un tel nom avait sans doute été inspiré par Shaundakul lui-même. A tout le moins sa présence s’y ferait sentir et les hésitations du Sang-mêlé dissipées par un bon vent et une prière ardente.

Rasséréné par cette conviction, il fila doux sans mot dire. Tout cet espace de liberté qui l’attendait valait bien le désagrément de deux présences importunes.

Pour aujourd’hui encore au moins. *
Revenir en haut
Erwan
Troll docteur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 1 536
Localisation: Normandie
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Nov - 10:19 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

*Lanatves avait eu une légère appréhension quand il avait foncé sur les trois archers. Il était conscient qu'un archer entrainé pouvait avoir raison de lui en très peu de temps. Il avait donc courru aussi vite qu'il l'avait pu pour combler la distance qui le séparait de ces planqués. Cependant, ses craintes s'étaient avérées infondées car ils ne visaient pas les points faibles de son imposante armure, une bonne chose pour lui.
Sa course ponctuée par la douce mélodie des pointes ripant sur une armure bien entretenue touchait maintenant à sa fin. Il se trouvait maintenant à une distance raisonnable pour aller s'occuper de ces brigands qui avaient tentés de voler le convoi qu'il gardait. Analysant la situation en une fraction de seconde, le jeune guerrier chargea l'archer qui se situait sur le flanc de cette formation. L'intérêt était de placer ces mécréants entre lui et les flèches de ses alliées pour semer la zizanie dans leur formation précaire...et accessoirement protéger son noble postérieur d'une flèche perdue. Arrivant au pas de charge sur sa proie, il lui envoya un violent coup de poing. son gantelet clouté ne manquerai pas de laisser une profonde blessure à son adversaire si ce dernier n'évitait pas le l'attaque.*

[HRP] Charge l'archer qui m'expose le moins à une flèche venant de derrière et sans passer entre les deux autres. Je lui colle un coup de gantelet clouté ensuite.[/HRP]
Revenir en haut
Arthur
Personnage Joueur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2014
Messages: 86
Localisation: Meyzieu, Rhône, Rhône-Alpes, France
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Nov - 11:43 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

*Jex était prêt à tirer lorsque deux personnes montèrent à l'assaut de son chariot. S'il avait été plus nerveux, l'une des deux aurait fini avec un carreau enfoncé dans le genou ou une autre partie basse de l'anatomie humaine. Il s'agissait d'une humaine et d'un humain. l'humain vint se placer à côté de lui avec un arc prêt à tirer. Jex reprit sa visée et fit feu sur l'un des bandits en essayant d'éviter le petit garde. Pendant qu'il rechargeait il s'adressa à ses nouveaux compagnons de chariot.*

-Mademoiselle, restez ici, dit-il en pointant l'endroit où il était assis avant l'attaque, c'est un abri sûr. Eldoth, vise pas le minus en armure. Et moi c'est Jex.
Revenir en haut
Romain
Maître du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2014
Messages: 188
Localisation: Gabon
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Nov - 15:36 (2014)    Sujet du message: Des temps agités Répondre en citant

Lanatves (jet de chaos de bataille 7)

*De frayeur, l'archer poussa un petit cri mais parvint à esquiver l'assaut petit poing. Il recula de quelques pas avant de se prendre une flèche décochée par un garde de caravane. Pas de chance pour lui.

Les autres se dispersèrent d'un pas et décochèrent à bout portant leur flèches. L'un deux parvint par chance à glisser une flèche sous la cuirasse. Le hin grimaça sous la douleur mais la blessure ne semblait pas trop grave. Il lui restait donc trois adversaires*

[Lanatves prends 5 points de dégâts de la part d'un archer à sa droite ; tous sont à portée de charge ou de mouvement+attaque (au choix)]

Jet (jet de chaos de bataille 8)

*Un garde dont la monture venait d'être abattu se joignit au duo de tireurs que venait de délaisser la jeune femme pour s'abriter dans le chariot. Deux tireurs malchanceux dans leur tentative de dézinguer les tapettes à l'arc. Le renfort était bienvenu.*

------

Sissuit

*Xzart se gratta la barbichette d'une semaine qu'il se laissait pousser par coquetterie curieuse.*

- «Et si on passait par la forêt ? On serait presque certain d'éviter les brigands ? Bien sur il y aurait encore les grands méchants loups et ce genre d'animaux mais ils ont peur de l'homme normalement... »

*Montaron s'emporta alors*

- « Ah non le vieux magicien! Pas question qu'on refasse ça ! On va encore se perdre et on va se retrouver à Chateau-Suif avant d'avoir compris ! Et puis même sans se perdre c'est plus long !»

*Ainsi de par le désaccord des deux comparses le géant se retrouvait en position de trancher. S'il ne disait rien Xzart allait finir par prendre l'ascendant mais se rangerait bien à un avis groupé. Mais qu'est-ce qui était le plus souhaitable au juste ? Risquer les bandits ou la nature sauvage ? Le cœur du semi penchait probablement pour la seconde option mais il restait dans ce cas à démontrer ou non ses capacités à évoluer en nature sauvage.*
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:52 (2017)    Sujet du message: Des temps agités

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeux de rôles par Forum Index du Forum -> Donjons et dragons 3.5 -> Campagnes et scénarii -> Campagne de la Crise du Fer Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com