Jeux de rôles par Forum Index du Forum
 
 
 
Jeux de rôles par Forum Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

04: Un nouveau départ
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Jeux de rôles par Forum Index du Forum -> Donjons et dragons 3.5 -> Archives -> Campagne des terres d'Eshowdow
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jonathan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 4 261
Localisation: Bruxelles
Masculin

MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 18:05 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Les deux femmes, Ghânima et Milenia, se réveillèrent, comateuses, au bruit des vagues battant les rochers. La lumière, en revanche, était faible, et venait d'en haut. Après quelques instants d'adaptation, elles comprirent qu'elles se trouvaient dans un trou de quelques mètres, creusé à même la roche et scellé d'une grille horizontale en guise de plafond. Les parois et le sol étaient irréguliers, et elles pouvaient sentir la marque des arrêtes de pierre sur leur corps. Délestées de tout, on ne leur avait laissé que leurs vêtements, ce qui pour Ghânima se limitait au strict minimum, et pour Milenia se retrouvait dans un état proche des lambeaux.*

*Elles n'étaient plus à bord de l'Artémis, mais prisonnières, à terre. Impossible comme cela d'en savoir plus, mais la température clémente et la mer laissaient deviner un rivage proche de la péninsule de Chult. Dehors, des oiseaux locaux volaient et criaient, sans être encore assez proches pour être distingués. La grille n'était pas très haute. Si l'une d'elle parvenait à grimper ou se hisser sur le dos de l'autre, peut-être pourrait-elle voir davantage du paysage...*
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Mai - 18:05 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Guillaume
Absent

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 551
Localisation: Bouches du Rhône
Masculin

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 18:51 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

* "Mais pourquoi les hommes ne savent ils pas rester les pieds sur terre !" Ragea-t-elle intérieurement juste avant d'être projetée par dessus le bastingage par une nouvelle explosion. Flottant inconsciente à la surface de l'eau, tandis que le bateau — ou plutôt ce qu'il en restait — coulait, les ténèbres auxquelles elle vouait un culte la gagnèrent. *

~~~~

* L'épaisseur des jungles de Chult n'offrent guère de repos à ses habitants. Du moins leurs habitants humains. Panthère, batiris, dinosaures, hommes-lézards, yuan-ti, et d'autres créatures si féroces que nul n'a jamais pu y survivre pour en parler, voilà les véritables maitres des jungles. Et pourtant, le plus grand danger planant au dessus de la tête de la jeune prêtresse à l'heure actuelle serait la main divine et punitive d'Ubtao pour l'acte qu'elle s'apprête à commettre. Immobile depuis plus de 5 heures, presque à quatre pattes, dissimulée derrière une épaisse plante, Ghânima attend que sa proie vienne se désaltérer. Après cette longue attente, la jeune humaine ne sentait plus son corps et se demandait si elle serait capable de faire un mouvement lorsque le moment viendra. Puis d'autres questions sur l'erreur éventuelle d'avoir choisi cette voie là vinrent embrouiller son esprit. Presque 6 heures maintenant. Un moustique vint une fois de plus la titiller. Elle ne bougea cependant pas, craignant que le moindre mouvement ne la trahisse et qu'elle ait fait tout cela pour rien. Puis sa proie approcha... *

* Un peu moins de 2 mètres de long, dont un bon tiers de queue, des pupilles dorées et une mâchoire d'acier. Le deinonychus s'approcha de l'étendue d'eau puis, après être resté immobile pendant quelques secondes, se pencha et lapa l'eau marécageuse. Il s'agissait d'un jeune dinosaure semblant s'être perdu. Ne voulant pas laisser passer l'occasion d'un combat qui s'annonçait facile, Ghânima resserra sa prise sur sa lance, gonfla ses muscles puis bondit hors de sa cachette, attaquant le dinosaure, lance en avant. Malgré ses craintes, tout son corps avait répondu présent à sa volonté. La pointe de la lance en os siffla, fendant l'air telle une flèche et vint se planter dans le sol boueux. La créature avait bondit en avant, esquivant l'attaque de la jeune prêtresse avec aisance, et se retournait déjà pour lacérer l'humaine de ses griffes acérées, ce qu'il réussit, infligeant une profonde taillade dans le bras de Ghânima qui avait tout juste pu se rouler sur le côté. La douleur intense lui arracha un cri qui résonna dans la jungle. Au sol et sur le côté, quantité de sang commençait déjà à tacher la végétation autour d'elle et la jeune prêtresse commençait à se sentir mal. Le dinosaure, s'imaginant déjà faire un festin de l'humaine, profita de l'occasion et revint à la charge. *

* Sur le moment, elle voulut être loin, très loin. Elle s'en voulait déjà d'avoir choisi cette voie, d'avoir écouté les sermons de Laruk Gal, plutôt que de devenir une bonne épouse et de perpétuer le nom de sa famille. Elle allait échouer à cette ultime épreuve, après avoir triomphé de toutes les autres, et mourir pour satisfaire une sombre divinité qui se cachait dans ce que son peuple appelait la "jungle noire". Et pourtant, Eshowdow se manifesta-t-il à cet instant précis, elle ne le saurait dire. Mais elle réussit à rassembler plus de force qu'elle n'aurait jamais imaginé. Elle agrippa sa lance et la planta dans le torse du deinonychus qui était alors déjà quasiment sur elle. La créature couina et ce fut elle cette fois ci qui se roula au sol, hurlant de douleur. Mais très vite les cris cessèrent *

* Ghânima roula sur elle pour voir la créature immobile, la lance encore plantée dans le corps, près du cœur. Elle se redressa et s'en approcha non sans mal puis s’accroupit à côté du cadavre. Il était temps d'accomplir le rituel. La jeune humaine attrapa le couteau à sa ceinture de sa main ensanglantée et ouvrit le cuir du dinosaure au niveau du torse. Elle y enfonça ensuite la main et au prix d'un nouvel effort, en arrachant le cœur chaud. Malgré ses égarements de toute à l'heure et sa tête qui tournait de plus en plus, la future prêtresse leva la main au ciel, prononça des mots rituels et pressa le cœur pour en extraire le sang qui y restait. Celui s'en échappa et vint couler telle une fontaine dans sa bouche. Avalant le sang de sa victime, une chaleur la gagna très vite, comme une force à la fois inquiétante et enivrante. Sa laissant gagner par cette sensation, Ghânima se sentit revivre. *

* Mais très vite, la chaleur augmenta, tout devint confus autour d'elle et un soleil éclatant commençait à l'aveugler. La jeune prêtresse voulut hurler, pester contre son mentor pour lui avoir menti, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Bientôt il ne resta plus que la lumière autour d'elle, lui brulant le visage. " Maudit sois-tu ! " *

~~~~

* Ghânima se réveilla, grimaçante. Un rayon de soleil passait à travers la grille au dessus d'elle et lui chauffer le visage asséchée par le chaleur et le sel. Elle se mit à pester avant même d'ouvrir le yeux pour constater d'abord qu'elle était pratiquement nue, vêtue d'un simple pagne autour de son bassin, et ensuite qu'elle avait été balancée, visiblement sans ménagement au vu de la douleur qu'elle ressentait, au fond d'un puits. Tout en essayant de se redresser, elle maugréa encore avant de capter la présence de Milenia, sa sœur de l'ombre. Puis tout lui revint en mémoire... Ce qui la fit pester davantage. Levant la main pour protéger son visage du soleil, elle appela Milenia puis, n'obtenant aucune réponse, la secoua avec le pied sans trop de ménagement pour la réveiller. *

- Allez ! Debout !
Revenir en haut
Erwan
Troll docteur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 1 536
Localisation: Normandie
Masculin

MessagePosté le: Mar 13 Mai - 14:37 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Milénia se rendit compte trop tard et avec horreur que le navire n'avait plus un seul espoir et allait couler. Elle savait aussi pertinemment qu'elle ne serait pas traitée avec égard par les assaillants. Elle ne savait pas si elle allait mourir dans cette attaque mais quand on évoluait comme elle dans les ténèbres les deux options étaient toujours possibles. Elle ordonna donc à ses rats de la suivre à bonne distance jusqu'à nouvel ordre. Ce fut la dernière chose dont elle eut conscience avant une plongée dans les obscurs ténèbres de l'entre deux mondes.

Elle erra ainsi dans ce lieu où il était impossible de ressentir la moindre chose. Combien de temps elle y resta, elle ne saurait le dire. Dans cet endroit le temps n'avait plus d'importance. Mais étrangement, elle se sentait bien enveloppée ainsi dans ces ténèbres si purs et oppressants. Cependant, le destin est un maître cruel et elle fut tirée de ce lieu délicieusement ténébreux aussi brutalement et douloureusement qu'elle y était arrivée.

Ce fut d'abord quelques sons qu'elle croyait percevoir mais dont elle se fichait éperdument sachant qu'ils n'étaient que le fruit de son imagination. Puis elle sentie une douleur aiguë dans les côtes ainsi que d'autres points douloureux sur à peut près tous le corps. elle commençait à reprendre conscience quand soudain, un truc répugnant se produisit! Une chose molle commençait visiblement à lui fouailler le corps pour trouver une plaie assez grande afin de s'y engouffrer et se repaître de la prêtresse encore en vie. Cette bestiole lui donnait des coups répétés et assez forts pour accentuer les douleurs qui parcouraient son corps, ce qui acheva de la ramener à la conscience. Elle ne voyait rien à redire sur le fait de mourir d'une mort épouvantable face à une personne ou une chose plus forte qu'elle mais pas Shar, il était hors de question qu'elle soit tuée par des charognards un peut trop impatients!

Tout en portant vivement la main dans la direction de la chose qui croyait pouvoir se repaître de son corps, elle ouvrit brutalement les yeux. Elle fut alors éblouie par la luminosité de l'endroit après avoir passé si longtemps dans les ténèbres du coma. De plus, elle pesta intérieurement lorsque la chose échappa à son emprise et s'éloigna d'elle. Quand elle finit par recouvrer la vue quelques secondes plus tard, elle vit une sauvageonne dans le plus simple apparat qu’autorisait la décence.*

-Misère, j'ai été jetée dans le trou aux esclaves!

*Il lui fallut quelques minutes avant de se rappeler pourquoi elle était là et de reconnaître enfin la prêtresse Ghânima. elle en fut presque soulagée si ce n'est la grille au dessus de leur tête. Elles étaient prisonnières et de surcroît dans une sorte d'anfractuosité près de l'océan. en faisant le point sur la situation, elle se rendit compte que non content de la traiter comme une future esclave, ses ravisseurs avaient réduit ses vêtements à l'état de loques, certainement quand ils profitaient d'elle, puis délestée de tout objets suspect jusqu'à son focus. Sans cet objet précieux, elle ne pourrait plus faire appel aux pouvoir que lui accordait sa sombre divinité! Elle jura tout bas puis demanda à la sauvageonne :*

-Tu sais depuis combien de temps on est là?

-....

-Ces chiens vont souffrir pour avoir osé faire ça! Je te garantie qu'ils n'auront pas une mort rapide et sans douleur!.. et les mâles....je leur réserve un menu spécial pour ce qu'ils m'ont fait....

*Tout en affichant un sourire sadique, elle se passa la langue sur la lèvre supérieure. Oui, ils allait le regretter jusque dans leur mort.*
Revenir en haut
Jonathan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 4 261
Localisation: Bruxelles
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 23:05 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Les deux femmes se retrouvaient donc une bien sale situation. Elles n'avaient pas de souvenirs entre le naufrage et leur réveil ici, et cela ne pouvait être du qu'à deux raisons: soit le naufrage avait eu lieu il y a peu de temps, ce qui semblait peu probable car ils avaient navigué des heures et des heures avant de rattraper le fils du capitaine Vincente, soit leur inconscience avait été particulièrement longue. Dans le premier cas, rien ne venait étayer cette hypothèse. Après avoir observé le ciel et les oiseaux qui le parcouraient, Ghânima aurait mis sa main à couper qu'elle se trouvait toujours en Chult. C'était des oiseaux de mer, certes, mais tout de même... Dans le second cas, les pensées de Milenia s'en trouvaient justifiées. On les avait sans doute maintenues dans une inconscience prolongée, histoire de ne pas devoir statuer sur leur cas à bord. On les avait sans doute droguées, ce qui expliquait la difficulté de Milenia à se concentrer à son réveil.*

*Dans tous les cas, elles pouvaient s'estimer heureuses d'être toujours en vie. Quand un bateau explosait sous l'effet d'une quelconque magie, les occupants à l'intérieur ne s'en tiraient pas mieux que les planches du pont: ils étaient normalement réduits en morceaux. D'un autre côté, rien ne soutenait que ce n'était pas ce qui allait maintenant leur arriver... Quoique, si on s'était donné tant de mal pour les sauver d'un naufrage et les transporter jusqu'ici, on attendait sans doute quelque chose de leur part...*
Revenir en haut
Guillaume
Absent

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 551
Localisation: Bouches du Rhône
Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Mai - 19:25 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Tandis que Milenia commençait à bouger et gémir, Ghânima retira in extremis son pied avant que sa compagne de cellule ne l'attrape. Faisant mine de rien, la chultienne la regarda se réveiller puis répondit à ses interrogations.*

- Aucune idée. Le naufrage a du avoir lieu il y a plusieurs jours...

*Puis Milenia exprima son désir de vengeance envers leurs geoliers, ce qui fit sourire Ghânima. Elle tombait rarement d'accord avec d'autres personnes mais son acolyte dans l'ombre partageait le même gout de la souffrance qu'elle. La souffrance que l'on inflige aux autres bien évidemment.*

*Contrairement à elle, Milenia avait conservé davantage de tissu sur elle. Ce qui la rassura quelque peu sur la façon dont leur corps avait été traité. L'ex compagne du capitaine Vincente était nettement plus attirante qu'elle, et toutes deux ne semblaient pas avoir subi de sevices physiques. Et pourtant, malgré cette "faveur", la prêtresse mourrait elle aussi de faire payer à ses ravisseurs de les avoir dépouiller de leurs biens et de les avoir jeter dans cette fosse, peu importe qu'ils les aient certainement sauvées de la noyade.*

- Tu m'en laisseras un peu alors. *répondit elle à Milenia avant de reprendre tout en se levant* Sortons d'ici.

*Ghânima s'étira et essaya d'apercevoir davantage de l'environnement qu'un ciel bleu et des oiseaux de mer. Mais bien qu'elle fut plus grande que la moyenne de ses congénères, la grille restait trop haute. La chultienne baissa les yeux vers Milenia et, voyant son faible gabarit, fit rapidement le calcul sur qui devrait porter qui. Mais peu importe cette humiliation, le désir de sortir de ce trou était plus fort.*

- Tu crois pouvoir atteindre cette grille ?
Revenir en haut
Erwan
Troll docteur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 1 536
Localisation: Normandie
Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Mai - 19:49 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Milénia était ravie que sa proposition de vendetta soit partagée. Elle se leva puis s'étira un peut pour refaire circuler le sang dans ses jambes. Elle sentait des fourmillements désagréables dans ces membres. C'était certainement dû au sol sur lequel elles avaient été jeté tels des sacs sans grande valeurs. Elle commençait à penser à toutes les tortures imaginables lorsque la sauvage lui adressa à nouveau la parole.*

—Hmmm... ça doit pouvoir se faire.

*Elle grimpa donc sur les épaules de Ghânima puis se rapprocha de la grille pour regarder à l'extérieur. Elle espérait qu'aucun geôlier ne soit posté pour en garder l'entrée car il leur serait alors impossible de sortir en catimini. Encore fallait-il que cela leur soit possible, ce dont elle doutait fortement.*
Revenir en haut
Jonathan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 4 261
Localisation: Bruxelles
Masculin

MessagePosté le: Mar 27 Mai - 20:10 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Approchant son visage de la grille, Milénia eut la désagréable surprise de se faire surprendre par un nouveau venu. L'homme était un colosse, et fit signe aux deux hommes qui l'accompagnaient.*

— Juste à temps ! Allez, faites-les sortir.
— ...
— Allons mesdames... Mesdemoiselles ? Grimpez à la corde, le Capitaine a à vous parler.

*Les deux hommes de main, des pirates de la plus pure souche, mais que Milénia ne remettait pas particulièrement, attendirent qu'elles mettent fin à leur acrobatie pour desceller la grille et la soulever, puis faire glisser une corde à nœuds dans la crevasse rocheuse.*

[HRP] Je pars du principe que vous montez. Si vous choisissez d'attendre un peu ou de prendre vos grands airs, ils attendent quelques instants et commencent à manger des fruits. Si vous vous prétendez trop faibles pour grimper (on sait jamais), ils disent que c'est très dommage mais que vous êtes alors inutiles au Capitaine. [/HRP]

*Une fois dehors, les deux femmes réalisèrent où elles se trouvaient: Dinoga, le port des pirates, en Chult. La fosse où elles venaient de séjourner était la Marmite, où les pirates enfermaient les criminels en attente d'un jugement. Vu la justice expéditive du Capitaine Vincente, Milénia ne l'avait jamais vu. Maintenant, elle comprenait son appellation. Mais ce n'était pas le vaisseau du Capitaine Vincente qui était amarré au port des pirates. C'était le Pteroïs, le vaisseau de son fils.*

— Allons, le Capitaine Gangplank nous attend.

*Cette précision de leur escorte en révélait beaucoup. L'Artémis avait perdu la bataille, et reposait sans doute déjà dans le fond de la mer. Dinoga avait changé de chef, et le traître de fils n'était sans doute pas disposé à embrasser les suivantes —forcés ou non— de son père. Milénia, en particulier...*

*Les deux pirates leur firent signe d'avancer, tandis que le meneur les invitait d'un geste élégant à passer devant lui. L'homme, manifestement un nordique malgré son bronzage, aurait pu être un compatriote de la prêtresse de Shar. C'était aussi un géant, dominant les deux femmes de plus d'une tête; et pourtant ces deux dernières surplombaient de nombreux hommes. Ghânima était une chultienne, robuste et bâtie pour la chasse, et Milénia avait cette droite posture aristocratique qui refaisait surface quand elle se courbait pas lascivement. Mais le nouveau venu, dont elles ne connaissaient pas encore le nom, était réellement impressionnant. Il n'était pas exceptionnellement musclé, mais sa prestance était écrasante, et le grand sabre courbe qu'il gardait au fourreau en disait long. Pourtant, il paraissait sourire sans méchanceté. Sans doute était-il dans les bonnes grâces du Capitaine Gangplank.*
Revenir en haut
Nils
Roi des elfes barbares

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2009
Messages: 954
Localisation: Hamois
Masculin

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 23:12 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Alors que les captives montaient à la corde, Sayn les détailla, leur allure, leurs réactions et surtout leur réticence à obéir. Gangplank les avait peut-être épargnées pour une raison précises, mais sans leur consentement, de bonne ou de mauvais grâce, elles étaient plus des poids morts qu'autre chose. Enfin, obtenir leur consentement, c'était son boulot, le capitaine l'en savait capable. Aussi s'adressa-t-il aux captives dans un chultan avec un accent indiscutable.*

— Vous comprenez le Chultan ?

*Leur réaction le lui confirmant plus que toute paroles, il reprit:*

— Je vous précise tout de même, pour la forme, que toute tentative de fuite ne fera que précipiter votre rencontre avec votre divinité.

*Puis, d'un geste de la main, il leur imposa de passer devant lui et ordonna aux deux autres pirates de passer devant, pour les guider Puis, Sayn reprit la parole, comme s'il reprenait une discussion avec de vieilles connaissances:*

— J'espère que vous avez une explication convaincante pour votre présence sur l'Artémis. Le capitaine a eu... je ne pense pas que bonté soit le terme le plus approprié...disons qu'il a vu une opportunité et l'a saisie. Vous pourriez lui être utile, il pourrait vous être utile; que faut-il d'autre ? Mais la plupart de l'équipage ne partage pas vraiment son avis. Ils vous voient une autre utilité, et pas des plus heureuses... Enfin, dans l'un cas comme dans l'autre, vous aurez un rôle, mais le second ne laisse pas beaucoup de doute sur son issue.

*Tout en devisant, Sayn répondait par un geste de la tête aux quelques pirates le saluant, donnait quelques consignes à des inactifs, ordonnait aux quelques distraits par le manque de vêtements de Ghânima et Milénia de retourner au boulot. Ce que les fautifs faisaient sans plus tarder, connaissant le sort réservé aux bouches inutiles.*

— Si ça peut vous rassurer, nous avons conservé vos petites babioles. Mais vu leur nature, vous comprendrez que vous les rendre n'est pas une de nos priorités, même si cela pourrait-être envisagé. Au fait, on m'appelle Sayn.

*Termina-t-il en passant devant les deux pirates qui servaient d'escorte et s'étaient écartés pour les laisser passer par la porte menant au capitaine Gangplank.*
Revenir en haut
Guillaume
Absent

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 551
Localisation: Bouches du Rhône
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Juin - 18:42 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Alors que Ghânima venait tout juste de prendre une position confortable pour soutenir sans trop d'effort Milenia, la grille fut ouverte et une corde leur fut envoyée. La chultienne aida sa consœur à remettre les pieds sur terre avant de la suivre en haut de la corde. La jeune prêtresse ne prêta guère attention aux paroles de ce Sayn, davantage préoccupée à dévisager et toiser du regard tous ceux qui la reluquaient. En effet, la dernière chose que Ghânima souhaitait était de laisser croire que son apparente position de faiblesse ne l'affecte. C'est donc, la poitrine bombée, le regard hautain et haineux que Ghânima suivit Sayn jusqu'à la cabane de Gangplank.*

Il veut discuter... pourquoi pas... tant que je peux retrouver la trace de Chultia...
Revenir en haut
Jonathan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 4 261
Localisation: Bruxelles
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Juin - 23:04 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Les deux femmes subirent le même type d'entrée que celle des aventuriers, devant le Capitaine Vincente. Le hall des pirates était resté le même, mais un observateur avisé aurait aisément noté toutes les différences de la scène. Là où le Capitaine Vincente se donnait des airs de président d'un jury populaire, entouré de sa troupe, de sa courtisane, et avec un brin de théâtre, son fils avait épuré le style. Il était presque une copie de son père, mais était froid là où son géniteur était chaleureux.*

*La barbe courte et bien taillée, les poils abondants sortant de sa chemise entrouverte, il portait une gabardine d'un rouge carmin. Il trônait seul, ayant rejeté la cour de son père pour quelques hommes de mains silencieux et bien armés. Les lumières étaient tamisées et l'ambiance sinistre, mais il se redressa dans son fauteuil quand les deux femmes rentrèrent. Il mordit dans un fruit coloré et juteux avant de parler, d'une voix dure:*

— Alors voici les putains de feu mon père... Approchez...

*Les prêtresses purent vite réaliser que là où le capitaine Vincente était un vieux lion encore redoutable, Gangplank était un fauve dans la force de l'âge. Il portait lui aussi plusieurs de ces fameuses armes-tonnerre, sur une bandoulière en travers de son torse. Un sabre au bord écorché et luisant pendait à sa ceinture. A la réflexion, Milénia se dit qu'elle aurait peut-être du parier sur le fils plutôt que le père, quand elle était arrivée en Chult...*

— Je ne vous ai pas repêchées pour le plaisir de me payer votre tête. Ce qui vous a sauvées, c'est d'avoir fui le combat en vous réfugiant dans le pont, et maintenant tout dépend de vous: si vous refusez mon offre, je vous livre en pâture à mes hommes. Si vous acceptez, vous survivrez dans l'immédiat, et vous gagnerez une place au soleil après votre retour. Mais autant vous dire que pour le moment je n'ai aucune confiance en vous. Sayn vous accompagnera d'ailleurs dans votre expédition. J'ai besoin de personnes compétentes, capables de traverser la jungle et de revenir, pas de gamines geignardes. Est-ce qu'on se comprend ?

*L'homme s'était levé. Il n'était pas aussi imposant que son malabar de second, mais il savait commander et s'exprimer. Et vu la tête de ses hommes de main, ils le craignaient.*
Revenir en haut
Guillaume
Absent

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2009
Messages: 551
Localisation: Bouches du Rhône
Masculin

MessagePosté le: Dim 8 Juin - 17:33 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*La chultienne suivit Milenia lorsqu'on les "invita"à entrer et vint se placer à côté d'elle. Elle reconnaissait la pièce où ils avaient été présentés devant le Capitaine Vincente quelques jours plus tôt, sauf que la scène était bien différente. Ghânima y trouvait même un côté comique. Gangplank semblait être pour elle un gâmè, un enfant, qui se serait accaparé le jouet tant convoité et qui le brandissait fièrement en jouant à la grande personne. Ce qui ne le rendait certes pas moins dangereux.*

*Après avoir balayée la pièce du regard, Ghânima regarda, avec un certain ennui, le nouveau chef des pirates déclamer sa tirade. Cette pompeuse introduction n'était visiblement qu'une nouvelle occasion pour Gangplank de faire le beau. Sitôt eut il finit que la chultienne soupira de soulagement. Le calvaire auditif était fini pour elle, du moins pour l'instant. Ghânima, fidèle à elle même, tenait plus que tout à montrer que son apparente position de faiblesse ne l'affectait aucunement. Une tactique dangereuse mais au moins ses ravisseurs n'auraient pas ce plaisir de voir inspirer l'effroi dans les yeux de ses ennemis. Et puis le pirate avait visiblement besoin d'elles, ce qui les mettaient sur un pied d'égalité, même si les apparences témoignaient du contraire.*

*Le jeune prêtresse jeta un oeil à sa comparse puis répondit tout en soutenant son regard vers Gangplank :*

- Et si vous nous disiez ce que vous attendez de nous, qu'on en finisse...
Revenir en haut
Erwan
Troll docteur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 1 536
Localisation: Normandie
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juin - 11:12 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Malgré la chaleur, la jeune prêtresse frissonna en entrant dans la salle. Elle ne reconnaissait plus vraiment l'endroit car, contrairement à son père, le nouveau capitaine avait supprimé tout ce qui pouvait mettre à l'aise un quelconque "visiteur". Cette salle lui rappelait maintenant celles qu'utilisait son père pour juger les criminels et pour peut qu'elle s'en souvienne, aucun n'avait échappé à la condamnation.*

Ainsi, tu veux nous montrer que notre sort est déjà scellé? Soit...

*Elle fut interrompue dans ses pensée par Gangplank qui avait pris la parole. Il osait la traiter de putain, quel mufle pensa-t-elle! Réprimant l'envie de meurtre qui l'avait saisie, elle fit la moue en lui souriant et rétorqua.*

—Mon cher Gangplank, les putains ne choisissent pas avec qui elles couchent. Garce serait plus approprié à mon cas tu ne penses pas?

*Le sourire de la prêtresse lui donnait maintenant un air de prédatrice et non d'une femme apeurée. Elle ne comptait pas faire peur à son interlocuteur, il n'était pas impressionnable elle le savait. Seulement, elle souhaitait lui rappeler le sort qu'elle avait réservée à ceux qui avaient tentés de lui nuire par le passé. Vu ce qu'il savait sur son compte maintenant, il devait certainement comprendre la nature des punition qu'elle avait infligé à ces mufles qui la prenaient pour une fille facile.

Visiblement, cela indifféra totalement le capitaine Gangplank qui passa directement à la longue tirade du gars qui veut proposer un marché mais qui tourne autour du pot. Elle se doutait de ce qu'il leur proposerait, c'était grosso modo ce que proposait le capitaine Vincente à tous ses prisonniers. Le fils ne faisait pas vraiment dans l'innovation sur ce point là. A la fin de la tirade du capitaine, Milénia allait se mettre à parler lorsque sa consœur chultienne prit la parole. Visiblement cette dernière n'aimait pas tourner autour du pot et elle le faisait savoir ici. La jeune prêtresse de Shar ne rajouta rien à cela car la déclaration de Ghânima était on ne peut plus claire.*

Aller mon mignon, propose ton marché qu'on en finisse.
Revenir en haut
Jonathan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 4 261
Localisation: Bruxelles
Masculin

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 23:24 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*Gangplank fit un geste amusé de la main. Peut-être que la dernière remarque de Milénia avait un peu détendu l'atmosphère... Ou pas. Il pointa une ombre qui se détacha des épais rideaux: Une indigène, chultienne comme Ghânima, armée d'un arc en os et d'un cimeterre en métal. C'était sans doute une chasseuse, mais qui avait soit des amis hors de la jungle, soit tué des explorateurs Calishites. Rares étaient les armes en métal, en Chult. Elle avait une silhouette élancée et de longs cheveux noirs.*

— Voici Dezyris. Comme toi, elle est d'ici, et saura vous guider dans la jungle.

*Il avait adressé cette dernière phrase à Ghânima, comme s'il lui apportait un peu plus d'importance. La raison se fit vite connaître:*

— Vous allez partir à la recherche des mines du Roi Haggard...

*Ghânima, comme beaucoup de chultiens, savait de quoi leur interlocuteur parlait. Les mines du Roi Haggard étaient une légende bien connue le long des côtes de Chult, stipulant que des mines et des souterrains quadrillaient la jungle, et que certains menaient aux falaises rocheuses des Falaises brumeuses. L'origine de ce roi était bien mystérieuse, mais sa fortune était immense, et ses palais gigantesques. Disparues, ou enfouies sous la végétation, ces constructions contenaient toujours les tonnes d'or extraites du cœur de Chult, et attiraient chaque année des aventuriers avides dans les jungles épaisses. Même Miléna avait entendu parler de cette folie de l'or, par les pirates de Dinoga. Légende ou réalité, personne ne pouvait le confirmer. D'ailleurs, le Capitaine Vincente n'avait jamais rien entrepris à leur sujet: chez les pirates, le départ dans les jungles était généralement une sentence d'exil et de mort imminente.*

*Pour rejoindre les falaises brumeuses, il ne s'agissait plus de fréquenter les pistes connues ou les rivières reliant quelque village à un autre. Ce serait là une expédition en aveugle, qui ridiculiserait même leur première aventure, avec Chultia. Chercher après les mines du Roi Haggard...*

— Évidemment, tout le monde cherche après ces mines... Logique... Et débile. Tout le monde se lance dans la jungle, à peine débarqué d'Amn, du Téthyr ou du Calimshan. A peine bronzés sur les flots et ils se croient capables de barboter dans les jungles. Pauvres cons... Ils pensent tout juste à engager un guide, un pauvre chultien de la côte qui n'a sans doute jamais mis les pieds à plus de deux kilomètres sous les frondaisons. J'ai appris que vous aviez fait mieux. Vous allez recommencer. Et avec Dezyris, qui a déjà prouvé sa compétence. J'ai un plan pour dépenser tout cet or... Vous vous dégonflez ?
Revenir en haut
Erwan
Troll docteur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2010
Messages: 1 536
Localisation: Normandie
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Juin - 11:32 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

*La prêtresse ne s'attendait pas à une requête aussi loufoque de la part du nouveau capitaine. Bien sûr qu'elle avait entendu parler de ces richesse enfouies mais elle avait rapidement appris qu'il était futile d'y aller sans une once de préparation. Surtout qu'il semblerait que tous ceux qui avaient entrepris cette quête insensée étaient disparus pour la plupart et rentré bredouille pour le plus chanceux. Elle écarquilla donc les yeux lorsqu'il leur annonça sa requête puis se mit à réfléchir lorsque la surprise fut passée. Le choix n'en était pas un au final. Soit elle refusait et mourrait ici comme la pire des esclaves qu'il serait possible d'imaginer, soit elle acceptait et sa mort n'était pas assurée. Du moins, s'il leur accordait la possibilité de se préparer et en disait plus long sur ce qu'il savait réellement au sujet de ces mines.*

Me dégonfler? Moi? Il n'y a que tes hommes qui se dégonflent pour un rien et souvent quand il ne le faut pas!

—Tu ne nous laisse pas vraiment le choix... J'accepte. Par contre, je vois que mis à part ton homme de main à la mine patibulaire qui va nous accompagner, aucun de tes marins ne semble s'être portés volontaires pour cette expédition. J'espère que leur virilité va en prendre un coup quand ils se rendront compte qu'ils ont préféré laisser trois femmes et leur chaperon chercher un trésor pendant qu'ils se compissaient ici.

*En lançant cette saillie, elle souriait tout en regardant Gangplank droit dans les yeux. Elle émit même un petit rire amusé lorsqu'elle termina car blesser la fierté de ces pirates qui ne la considéraient que comme un trophée était d'une saveur exquise à ses yeux. Elle avait cependant omit d'inclure le jeune capitaine dans le lot car elle savait pertinemment qu'il ne pouvait se permettre de quitter l'endroit le temps d'asseoir son autorité sur tout Dinoga. Après un bref moment de silence elle reprit :*

—Parlons sérieux maintenant. Tu nous laisse combien de temps pour nous préparer? Vu que la plupart de mes affaires ont dû couler avec le navire de Vincente, et que le reste de mes possessions m'ont été ... confisquées... j'ai peu de chances de survivre la jungle... surtout avec ces vêtements.
Revenir en haut
Jonathan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2009
Messages: 4 261
Localisation: Bruxelles
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Juin - 15:10 (2014)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ Répondre en citant

— Bah, je te fais confiance pour aller vérifier leur virilité, si l'envie t'en prend. S'ils ne viennent pas, c'est sur mon ordre. Ce sont des marins, pas des sauvages... Sans t'offenser, chultienne, il faut être réaliste: la jungle n'est pas leur place. C'est quoi ton nom ?
— ...
— Bon... Vous partirez au plus vite: demain matin. En attendant, reposez-vous. Vous resterez avec Sayn et Dezyris, qui vous accompagneront si vous voulez vous dégourdir les jambes. Faites connaissance, vous allez passer un bout de temps ensemble. Je vous rendrai vos petits talismans, et si vous avez besoin d'armes, faites-le savoir. On a pu récupérer ta lance en os, d'ailleurs.

*Comme le soupçonnait Milénia, Gangplank avait fort à faire, et devait asseoir son contrôle sur Dinoga. Il leur avait donné leur mission, un garde, et une guide. Pour le reste, il ne semblait pas exiger davantage d'elles*.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:49 (2017)    Sujet du message: 04: Un nouveau départ

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Jeux de rôles par Forum Index du Forum -> Donjons et dragons 3.5 -> Archives -> Campagne des terres d'Eshowdow Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com